• Le Crâne d’ocre



        Cet artéfact est une autre découverte majeure de l’expédition Osler. Il a été trouvé dans une petite grotte située à flanc de montagne à environ trois kilomètres de l’embouchure du Gouffre des Ténèbres. La signification exacte que revêtait cette relique pour les Nains de Dvarar demeure nébuleuse. Comme tout le reste de la région, l’assemblage d’artéfacts dont faisait partie ce crâne a été passablement perturbé par le séisme titanesque qui provoqua l’effondrement de la voute de la cité de Dvarar. [...] Il s’agit des restes d’une Naine, dont la surface a été recouverte de calcifications et d’ocre rouge. Nous savons l’importance de cette substance minérale pour les Nains de Dvarar, qui l’associaient très étroitement au sang de leur nation. Ses dents sont plaquées d’or, ce qui semble avoir été une marque de respect funéraire.

        Le crâne lui-même ne porte pas d’inscriptions. Par contre, la paroi de la grotte porte un texte qui semble lui faire référence. Il se transcrit de la manière suivante : 

        « Je suis la Naine. Mon nom s’est perdu. La mémoire de mon clan s’est dissipée. Mon art est occulte et mon action est partout. L’ocre de mon sang est du rouge le plus vif. Je suis l’ancêtre que vous avez oublié, mais qui guide votre Flot. »

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c