• Astherith

    Divinité associée : Mithras

    Capitale : Astherith

    Ennemis connus : Tiamakon, Tallijiah, Minos, l’Inconnu

    Date de fondation : 3233 A.E.

    Dates associées : 3233 A.E., 3007 A.E., 3000 A.E., 1950 A.E., 1575 A.E., 1555 A.E., 1434 A.E., 1433 A.E., 1300 A.E., 1000 A.E., 431 A.E., 415 A.E., 413 A.E., 306 A.E.

     

    Histoire 

    L’histoire de la naissance de la nation astherite relève autant du mythe que de la réalité. Même les grands sages ne peuvent déterminer quelle est la part de vérité dans leur mythologie fondatrice. Néanmoins, réelle ou non, cette genèse demeure la fondation de leur société et continue d’influer sur son développement.

    Selon la tradition orale astherite, les ancêtres de cette nation vivaient en paix dans un petit village côtier (Minos) situé au nord du continent de l’Est. Tout était au beau fixe jusqu’à ce que survienne la terrible époque de la conquête du monde par les Souverains. C’est à ce moment que le rebelle et belliqueux Mithras asservit les 2 000 habitants de Minos. Mais ce menu fretin n’était pas pour le satisfaire. Désireux de convertir rapidement d’autres hommes de manière à concurrencer l’alliance Tiamat-Achéron, Mithras fit une proposition à son voisin du continent du Nord, le tout-puissant Souverain Myrddin.

    L’offre était la suivante : connaissant le manque total d’intérêt que portait Myrddin à ses adorateurs (il ne portait d’amour qu’à la magicka), il offrit de « débarrasser » son confrère de son problème. C’est ainsi que le Souverain du Nord accepta le passage sur son territoire de 1 750 guerriers Mithraïstes, venus de Minos par bateaux, pour rescaper les « abandonnés ». Le problème fut que lors de l’aller, plusieurs de ces bateaux avaient connu des avaries et ne purent donc être réparés. Ainsi, au moment du départ, il ne restait que 1 000 places! Mithras déclara alors que seuls les guerriers les plus forts pourraient faire le voyage de retour. Les survivants du bain de sang qui s’ensuivit adoptèrent le nom d’Astherites, ce qui signifie littéralement « Invincibles ». Ils purent ensuite rejoindre Minos et, avec une centaine d’habitants de ce village, migrèrent au sud. Cette migration, véritable témoignage de leur quête inlassable d’adversité, était justifiée par le désir de fonder une nouvelle cité digne des « Invincibles » : entourée d’éléments et de bêtes plus hostiles les unes que les autres. Seul le plus « fort » pourrait y résister. C’est ainsi qu’ils fondèrent la Cité d’Astherith.

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c