• Hith

    Divinité associée : Aucune

    Capitale : Kharnos

    Ennemis connus : Elphen, Éthos, Élysia

    Date de fondation : 3537 A.E.

    Dates associées : 3537 A.E., 3000 A.E., 1800 A.E., 1520 A.E., 1313 A.E., 474 A.E., 425 A.E., 363 A.E.

     

    Histoire 

    La nation hittite est l’une des plus anciennes de la race des Hommes. Toutefois, sa genèse s’amorce véritablement durant les événements entourant la Cité Maudite, en 3537 A.E. C’est à ce moment qu’une horde de cavaliers, partant à la conquête d’Alexandria pour le compte du Souverain Simurgh, le trahit en fondant sa propre cité « libre de toute influence souveraine ». Cet acte de naissance rebelle incarne parfaitement ce qu’étaient (et ce que sont encore) les Hittites : des brigands irréligieux et irrespectueux.

    Avec les siècles, ce peuple, obéissant à ses plus bas instincts et se détournant sciemment de toute vie spirituelle, en vint à fonder un véritable Empire basé sur le crime et l’appropriation de biens d’autrui. Dès 1800 A.E. c’était chose faite!

     Les tribulations de cet Empire ne furent cependant pas toujours des plus glorieuses. L’histoire de ces pillards est remplie de moments légendaires, mais aussi de grandes catastrophes. Par exemple, en 1520 A.E., l’empire de Hith n’offrit qu’une résistance symbolique à Force Bleue, leur sauvagerie écrasée sous la botte de l’art militaire.

    Mais, comme à leur habitude, ces renégats refirent leurs forces. Sous le commandement du génial et cruel Xystis Khan, ils aspirèrent de nouveau à dominer l’Ouest. C’est ainsi qu’en 1313 A.E., le Grand Khan créa le Second Empire Hittite avec comme centres décisionnels Kharnos et la Grande Cité de Simurghia, abandonnée par Force Bleue. Par la suite, les efforts hittites furent déployés principalement en direction d’Elphen. Les violences à l’encontre des elphs allaient cependant se retourner contre les Hittites avec l’arrivée de Borys Cuthbert à la tête des armées elphiques. En 474 A.E., Simurghia tomba et le futur dictateur elphique fit tout ce qui était en son pouvoir pour que disparaisse à jamais la menace hittite.

    Le dernier soubresaut de violence généralisé qui secoua Hith date de 425 A.E., alors que la Paragone Sanglante Sita prit le titre de Khan et se servit des Hittites pour détruire la cité imprenable des nains : Dvarar. Après ce forfait, cette dernière abandonna son titre pour fonder l’Empire du Phénix et les Hittites retournèrent à leurs luttes intestines sans lendemain. De nos jours, la terrible splendeur guerrière hittite, passée d’un tout-puissant empire à un royaume sans envergure, semble bien être révolue à jamais. Le petit royaume de Hith vit désormais dans la peur constante d’être écrasé par la lourde botte de son omnipotent voisin, l’Empire d’Avalon.

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c