• L'Inconnu

    Divinité associée : Aucune

    Ennemis connus : Aucun

    Date de fondation : Inconnue

    Dates associées : 1300 A.E., 975 A.E., 957 A.E., 955 A.E.

     

    Histoire 

    L’Inconnu est fort probablement l’entité territoriale la plus énigmatique de la Pangée. Pendant longtemps, des rumeurs folles ont circulé à propos de cette contrée inexplorée située à l’extrémité nord-est du continent de l’Est. D’Alexandria à Sphyatan, on supposait que l’Inconnu recélait une porte d’entrée menant au Monde de l’Ousia, qu’il s’agissait de la résidence du Voyageur Sombre ou qu’on pouvait y voir le Mur de la Fin (la muraille encerclant supposément la Pangée).

    Ce n’est qu’en 1300 A.E. qu’une armée astherite, commandée par l’Atlas Oros en personne, tenta d’y voir plus clair. Ce puissant détachement avait fière allure lorsqu’il pénétra, après avoir traversé les montagnes de Mithras, la forêt de l’Inconnu. Invaincus, les Astherites avaient raison de croire qu’ils seraient les premiers à sillonner cette forêt. Après tout, n’avaient-ils pas résisté à Achéron et aux Malachites ? On ne les revit jamais plus…

    Pendant les siècles qui suivirent cette débâcle, plus personne n’osa s’aventurer dans cette forêt maudite. Mais, en 975 A.E., la Grâce Lilith y pénétra pour prendre possession de Pentagone II, tour juchée sur le Mont Ion et abandonnée depuis longtemps par des magickans peu enclins à braver la forêt. C’est d’ailleurs en étudiant le journal intime de celle-ci, remis par le Béhémoth Ignis, que l’historien de l’Élementi Magicarum Pentagone Hérodotus en vint à la conclusion que certaines rumeurs concernant l’Inconnu n’étaient nullement des fabulations. Des créatures cauchemardesques peuplaient cette forêt.

    En 955 A.E., l’Inconnu fut la scène de la Guerre des Éléments qui opposa la Grâce Folle et ses troupes surnaturelles (dont les Sphinx qu’elle avait créés par un odieux procédé) et les plus puissants pèlerins du Pentagone, réunis sous la bannière des forsetii. À la suite de cette guerre qui devait consacrer la mort de tous les belligérants, l’Inconnu ne fut plus jamais mentionné dans les Annales d’Alexandria

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c