• 3995 A.E. : Souverains de l’ombre

    Certains membres de la race dominante, les Souverains, commencèrent à percevoir la présence des autres. Le temps d’une rencontre face à face avait sonné. Méfiants et craintifs du pouvoir de leurs pairs, aucun d’eux ne désirait se déplacer sur les terres d’autrui. Le rendez-vous fut donc fixé à l’exact point central du monde, Windrose. Ne sachant trop à quoi s’attendre, c’est avec surprise qu’ils y découvrirent une mystérieuse île, voilée de brumes et d’ombres. Il devint rapidement apparent que les Souverains cardinaux (maîtres du Nord, du Sud, de l’Ouest et de l’Est) étaient immensément plus puissants que les Souverains ordinaux (maîtres du Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Est et du Sud-Ouest).

    Cette rencontre dura une année complète et, sans surprise, de sinistres rivalités y naquirent. Toutefois, le sens commun les appela à la raison. Il revenait à cette race supérieure de prendre contrôle de ce monde, de forger dans les flammes de l’ordre le fer du chaos.

    Les Souverains s’entendirent sur trois points. Le premier était d’identifier les hommes les plus talentueux afin de les instruire d’un langage, leur permettant ainsi de communiquer entre eux. Le deuxième était d’utiliser ce langage pour leur transmettre le savoir qui assurerait leur survie. Le dernier était le plus important : la construction de Grandes Cités dans chacun des points cardinaux et ordinaux du monde. En témoignage de la puissance des Souverains, les êtres y apprendraient la servitude. Cette décision n’était pas un fait du hasard. Les Souverains avaient constaté que leur puissance sur le Monde de l’Énergeia semblait liée à la quantité d’« adorateurs » sous leur contrôle.

    C’est dans ce voile d’ombres, de jalousie et d’un profond désir de domination des êtres que la Pangée Fractale vit véritablement le jour.

    Et des fondations aussi fragiles ne peuvent durer éternellement…

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c