• 3539 A.E. : Nuit de Sang

    La Cité d’Ulrakov, dirigée par le Souverain Falak, sombra dans l’anarchie la plus abjecte. Le roi désigné par Falak, Fedor Fedorov, avait secrètement rencontré le Voyageur Sombre. S’ensuivirent de mystérieux rituels dans les murs de Castelul Bran, le château royal…

    Dans la cité, les rumeurs les plus sinistres étaient murmurées : mystérieuses disparitions de femmes et d’enfants et… l’accomplissement de rituels sacrificiels! La populace, terrifiée, s’adressa alors à Akim Fedorov, frère cadet du tyran. Bon et juste, Akim était médusé devant ces histoires d’horreur et promit d’intervenir.

    Toutefois, avant même qu’il n’eût l’occasion de confronter son frère, le roi Fedor proclama que son cadet et son entourage étaient des ennemis du Souverain Falak et que pareille traîtrise requérait une sentence exemplaire. Akim fut condamné à être dévoré, sur la place publique, par une meute de loups affamés!

    Éclata alors une guerre civile entre les sympathisants des deux factions. Malheureusement pour le puîné, les complices des soirées nocturnes du roi baignèrent les rues de sang… Leur sauvagerie fut telle que nul ne put s’y opposer.

    En une nuit, la quasi-totalité des troupes d’Akim fut terrassée, égorgée, empalée…

    Les rares survivants de l’orgie sanglante, avec Akim à leur tête, décidèrent alors de fuir vers la Forêt Noire, située à l’ouest de la cité.

    Le Souverain Falak lui-même n’échappa point à la folie meurtrière de Fedor. Les pouvoirs de l’usurpateur rivalisaient désormais avec ceux du Souverain. Comment un simple mortel avait-il pu atteindre pareille puissance ?

    Défait, Falak abandonna sa cité, chassé par celui-là même qu’il avait consacré roi de ses adorateurs! Prenant Akim sous son aile, le Souverain déchu le rebaptisa Vidarr. Ensemble, ils créèrent une nouvelle terre au cœur de la Forêt Noire, Asgard, et fondèrent le premier clan : les Buveurs de Sang.

    Falak et Vidarr réalisèrent rapidement que la terre de cette sinistre forêt semblait s’abreuver du sang des sacrifiés et que les loups qui l’habitaient en étaient particulièrement friands!

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c