• 3397 A.E. : Un Ordre Sacré voit le jour

    Le sénateur elphique, Émérillon Éthil, possédait tout ce dont un elph pouvait rêver : pouvoir au Sénat, admiration du peuple, amitié de l’Elpharin en plus d’inspirer la crainte chez le Souverain Simurgh. Pourtant, Émérillon recherchait autre chose. Au cours de ses méditations, il avait entrevu une autre voie.

    Après mûre réflexion, le grand guerrier demanda audience auprès de son ami, l’Elpharin. Gracieusement, il posa ses genoux au sol et inclina la tête, en signe de déférence. L’Elpharin n’oublia jamais la requête de son plus grand protecteur et ami :

    — Votre Majesté, c’est avec un cœur lourd, mais une einaï pure que je vous demande humblement de me libérer de mon devoir envers vous et notre nation. Après mûre méditation, le Courant Fractal m’a indiqué une voie, la seule menant au Nexus. Les mystères de la Pangée m’interpellent, et je ne puis plus longtemps refuser leur appel. Mon pèlerinage devrait me mener à la Rivière Qui Ne Meurt Jamais.

    Après avoir reçu l’assentiment de l’Elpharin, l’ex-sénateur quitta les terres d’Elphen, avec sa toge et ses sandales pour seules possessions.

    Sept années plus tard, Émérillon aura percé d’incroyables mystères et fondé l’Ordre Sacré des Chevaliers de Cristal.

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c