• COUP DE CŒUR : COMPAGNIES QUÉBÉCOISES (PARTIE 3) – LES PRODUCTIONS WINDROSE

    Un excellent article de Vi Lesiège chez nos amis de L'antre du geek traitant de Courant Fractal et de son univers!

    Depuis quelque temps, je me fais une joie de découvrir des entreprises québécoises spécialisées par leur approche innovatrice, leur génie créatif et leur proximité avec leur public et leurs clients. Les Productions Windrose, petite équipe composée de géants dans leurs domaines, gagne à être connue, en particulier par le public friand de jeu de rôles et de fantastique. L’équipe est composée de Sébastien Pitre (directeur créatif / écrivain de jeu, cofondateur des Productions Windrose Inc.) Jocelyn Brisebois (représentant en vente et en animation) et de Guillaume Duguay (directeur des opérations et cofondateur des Productions Windrose Inc.), mais de nombreux collaborateurs (artistes, historiens) se joignent à celle-ci.

    Bien que de futurs projets soient bientôt dévoilés, le projet au cœur des productions Windrose est un ouvrage de 400 pages regorgeants de détails minutieux qui explique les 5 ans de production mise par l’équipe. Courant Fractal n’est pas qu’un livre : oui, on peut facilement le lire comme un recueil de plusieurs essais, puisque le livre est construit de façon littéraire, où chacune des dates répertoriées possède sa petite histoire, mais Courant Fractal, c’est surtout un jeu de rôle. La « Bible » du joueur comprend historique, portrait des personnages et dieux, description des Nations, éléments visuels (croquis dessinés par Nicolas Francoeur), cartographies et un guide du déroulement du jeu (sans pour autant restreindre le joueur à une manière précise de jouer)…tout pour permettre au maître du jeu de concevoir des quêtes complètes, sans avoir à se référer à plusieurs livres, contrairement à certains jeux de rôles.

    En gros (400 personnages, 20 nations et plusieurs dieux en un article, c’est pas évident), Courant Fractal est un monde de 4000 ans. Le joueur commence à l’Académie de Windrose, où seule l’élite se fait former pour accomplir des missions. Les étudiants possèdent le potentiel fractal, qui joue sur leur capacité à manipuler et à influencer la destinée, selon la force du courant. L’Académie, un mélange entre la CIA et l’école de mutants de Charles Xavier, est dirigée par la puissante Sylvannia Oakfield. Les missions ne consistent pas qu’à tuer des créatures : bien que fantastique, le tout se déroule dans une société évoluée, où les conflits politiques, sociaux et économiques peuvent intervenir directement dans le déroulement d’une partie. Le joueur est sans cesse confronté à la question du bien et du mal, puisqu’aucun personnage n’est ni noir ni blanc, tout comme dans notre réalité.

    Ce que j’apprécie particulièrement : la place des femmes dans l’œuvre. On constate la présence féminine forte dans le monde de Courant Fractal, surtout grâce au personnage principal.

    Finalement, j’aimerais souligner que Windrose est une entreprise québécoise spécialisée dans un domaine plutôt rare au Québec : le fantastique. Avec comme plus proche inspiration Tolkien, les créateurs ont développé leur propre monde selon les racines mêmes du genre (rien à voir avec les vampires qui brillent au soleil!).

    Pour se procurer Courant Fractal ou en savoir plus sur l’ouvrage, sur les projets à venir ou sur les créateurs, vous pouvez consulter leur site web et allez suivre leur page Facebook. Les créateurs vous tiendront informés des événements et des séances de jeu si vous manquez de partenaires pour y jouer (à retenir qu’une « game » peut se jouer de 2 à 10 personnes en l’espace d’une heure s’il le faut).

    Bonne nouvelle, le livre est maintenant en version numérique avec hyperliens pour faciliter la recherche entre sections.

     

  • Commentaires sur cette publication (0 commentaires)

  • Écrire un commentaire

Ajouté au panier

c